Archives de Catégorie: Bande dessinée, mangas et comics

Les Mondes d’Aldébaran, saison 2 : Bételgeuse, l’Intégrale

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 2006 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 230 | Prix : 39€

BD-Bételgeuse-Intégrale

En plein désert, une jeune fille traquée par les militaires leur échappe grâce aux relations particulières qu’elle entretient avec les Iums – de jolies bestioles mi-phoques mi-pingouins (un petit côté « smoking ») qui, Dieu sait pourquoi, la protègent..
Par ailleurs, les Iums intéressent énormément Leilah Nakad, qui étudie discrètement leurs us et coutumes. Mais Leilah est rongée par un terrible remords : sept ans plus tôt, elle commandait un vaisseau qui, transportant trois mille jeunes gens venus vivre sur Bételgeuse, continue de tourner vainement dans le ciel..
En effet, tous les voyageurs du Konstantin Tsiolkowski sont morts congelés dans leurs caissons d’hibernation. Sauf Hector Albornoz et Inge de Vries, toujours vivants, mais abandonnés sans espoir de retour sur ce tombeau volant.
Pendant ce temps, sur Aldebaran, Driss et Alexa préparent une expédition dans le but de découvrir quel genre de problème a pu rencontrer la mission Bételgeuse : peut-être encore une bizarrerie.

 

BD-Bételgeuse-t1BD-Bételgeuse-t2BD-Bételgeuse-t3BD-Bételgeuse-t4BD-Bételgeuse-t5


Mon avis

Voilà le 2ème cycle des mondes d’Aldébaran : Bételgeuse. Voulant à tout prix la suite, après avoir fini le 1er cycle sur Aldébaran, me voilà en quête des volumes de Bételgeuse. Je me rends donc dans ma librairie avec ma copine, et là, elle me trouve les 5 volumes de cette série en une grosse intégrale. Le tout pour 39€ alors qu’un volume à lui tout seul vaut bien 12€99… Après un petit calcul rapide, je me dis que cette intégrale est pour moi Rire Paf, achetée.

Je me suis fait les 230 pages en quelques jours !

On découvre ici une nouvelle planète : Bételgeuse, sur laquelle vivent les rescapés d’un vaisseau Terrien de colonisation. Car là aussi, il y a eu des soucis avec la colonisation. A peine arrivée sur la planète, que leur vaisseau s’est détraqué, et a tué presque la totalité des colons. Les survivants vivent sur la planète presque désertique, contrairement à Aldébaran. Ici, seul un grand canyon est verdoyant, avec là également, des créatures impressionnantes, dangereuses, et une en particulier très intelligente : les Iums.

Sur cette planète, une sorte de dictat s’est créé dans un groupe pour la survie de la population, tandis que l’autre groupe reste plus démocratique.

Tout au long des 5 BD que compose ce cycle, on est pris par l’histoire et les dessins encore magnifiques. On retrouve même nos personnages du 1er cycle, dont Kim qui va mener une expédition de secours, car la Terre (et Aldébaran) n’ont plus eu aucunes nouvelle de la colonisation de Bételgeuse depuis que le vaisseau est tombé en panne.

La mission de sauvetage va forcément mal se dérouler, et Kim devra user de tous ses talents pour réussir là où tout semble perdu.

On aura droit aussi dans cette histoire à de nombreuses révélations sur ce que sont les Mantrisses (quoi, un pluriel… ? Je n’ai rien dit, lisez les BDs Clignement d'œil). Kim découvrira et vivra même quelque chose de surprenant. Dans ce cycle, tout peut arriver… Cela va de la mort de personnages à de moment complètement inattendu, à des apparitions surprenantes.

Je l’ai déjà dit, mais j’insiste, les dessins sont encore à la hauteur de l’histoire, et totalement immersifs. Le bestiaire et la flore inventé par l’auteur est tout simplement prodigieux.

Petit bonus de ma version Intégrale : j’ai à la fin des esquisses de divers animaux rencontré dans le cycle, avec les différents essais pour la couverture du dernier tome, L’autre.

 

C’est donc encore un coup de coeur !

Pour vous qui aimez la SF, ces BDs sont incontournables ! Vous ne serez pas déçus.

 

Logo Livraddict

Les Mondes d’Aldébaran, saison 1 : Aldébaran, tome 5 : La créature

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 1998 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 48 | Prix : 11€99

BD-aldebaran05

Le dirigeable échoué à la cime des arbres, le groupe n’a d’autre choix que de traverser les très dangereux marécages. Malheureusement, le groupe est séparé et Kim et Marc se retrouvent seuls en compagnie de Ling Li, blessée. Par chance ils sont rapidement rejoint par Alexa et peuvent à nouveau reprendre leur marche vers la mer. Mais ils sont finalement retrouvé par le gouverneur et le père Loomis qui les forcent à se rendre au lieu de rencontre avec la Mantrisse.


Mon avis

Voilà le 5ème et dernier tome du premier cycle d’Aldébaran. L’histoire touche à sa fin. Enfin pas tout à fait, car les aventures de Kim et de ses compagnons se poursuivent dans le 2ème cycle, Bételgeuse.

Durant leur fuite, le dirigeable s’écrase dans une zone très dangereuse, la plus dangereuse, d’Aldébaran. Le groupe est séparé. Puis capturé par l’affreux Loomis. Mais, c’est sans compter la grande intelligence de la Mantrisse.

Voilà un volume de conclusion dans lequel on rencontre enfin la Mantrisse, et dans lequel on apprend encore deux ou trois petits détails.

Que dire sur ce cycle que je n’ai pas encore dit… Une histoire de pure SF en BD superbement réussie, avec des images et des dessins tous plus magnifiques les uns que les autres.
Bref, j’ai adoré !!

Viite, la suite, car même si c’est la fin de l’histoire sur Aldébaran…  le cycle suivant se déroule sur Bételgeuse, et nous y retrouveront nos personnages dans une nouvelle histoire.

 

Logo Livraddict

Les Mondes d’Aldébaran, saison 1 : Aldébaran, tome 4 : Le groupe

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 1997 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 48 | Prix : 11€99

BD-aldebaran04

Driss et Alexa décident de former un groupe pour partir à la rencontre de la Mantrisse. Ce groupe est constitué, outre Driss et Alexa, par Kim et Marc, Gwendoline Lopes, rencontrée au moment de la catastrophe d’Arena Blanca, Ling Li, amie de Gwendoline et Marc, José Cabral, qui avait aidé Marc et Kim lors de leur voyage, et Valdomiro Lopes, le père de Gwendoline et sénateur. Ils sont rejoints par Monsieur Pad et Kurt Volker, un opposant politique, qui leur apprennent qu’ils sont suivis. Mais un espion est découvert et sabote le dirigeable au-dessus de la zone des Grands marécages. Le dirigeable perd inexorablement de l’altitude.


Mon avis

Voilà le 4ème tome du premier cycle d’Aldébaran dans lequel on retrouve nos personnages en cavales, poursuivit par un gouvernement despotique qui ne leur veut pas du bien.

On apprend par Alexa et Driss qu’ils faisaient parti d’un groupe de la Mantrisse qui s’est peu à peu réduit. Ces derniers décident d’en former un nouveau afin de partir à la rencontre de la Mantrisse. Lors de leur périple, tout ne va pas se passer comme prévu, et ils vont êtres séparés, puis capturé.

Voilà un volume dans lequel on apprend enfin des choses capitale sur l’intrigue : la Mantrisse. Plein de détails se révèlent, et montre que la fin du cycle est proche.
Les images sont toujours sublimes et nous immerge totalement dans la faune et la flore locale. Quelle créativité !

En route pour le tome suivant.

Logo Livraddict

Les Mondes d’Aldébaran, saison 1 : Aldébaran, tome 3 : La photo

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 2001 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 48 | Prix : 11€99

BD-aldebaran03

Après trois ans dans des geôles sordides, Marc arrivera-t-il à élucider, une fois pour toutes, l’énigme de la planète Aldébaran ?

 


Mon avis

Voilà le 3ème tome du premier cycle d’Aldébaran dans lequel on retrouve Marc en prison après ce qu’il s’est passé dans le tome précédent. Il n’en sortira qu’avec l’aide de M. Pad. Cette suite est encore très sympathique à lire. On y découvre quelques petites nouveautés sur l’Univers d’Aldébaran sans vraiment tout comprendre : on a encore plein plein de questions !

Les dessins sont encore excellents et splendides, et nous immergent vraiment dans l’histoire pleine de rebondissement. C’est une belle réussite à nouveau.

Un conseil, avant de finir ce 3ème volume, procurez-vous le suivant ! Car la fin vous laissera un gout de “J’en veux encore !” tant c’est prenant.

Logo Livraddict

Les Mondes d’Aldébaran, saison 1 : Aldébaran, tome 2 : La Blonde

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 1995 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 46 | Prix : 11€99

BD-aldebaran02

Pour les colons terriens qui occupent la planète Aldébaran, tout semble planifié. Mais peu à peu des événements insolites se produisent. Sans nouvelles de la Terre, Aldébaran est isolée. Coupés de tout contact, les habitants d’Aldébaran doivent faire face à plusieurs bouleversements aux conséquences inquiétantes. Le danger principal semble venir de l’océan d’où surgissent des créatures monstrueuses et hostiles. Mais qui possède vraiment une explication à cette évolution aussi terrifiante qu’incontrôlable ? Marc et Kim, deux adolescents qui ont survécu à l’anéantissement de leur village, rejoignent la capitale, Anatolie, afin de trouver une réponse.

 


Mon avis

Dans ce 2ème tome, on va suivre nos héros dans de nouvelles péripéties. Marc et Kim continuent de subir les péripéties du destin. On les retrouve au début de la BD sur un bateau en direction d’Anatolie, mais cela ne durera pas…

On va voir de nouvelles manifestation de la créature marine qui a tant chambouler la vie de nos deux jeunes héros. De nouveaux personnages font leur apparitions, et les relations entre Kim et Marc évoluent. On passe de l’hostilité à une amitié avec un soupçon de complicité. En revanche, Marc reste toujours aussi naïf.

L’histoire est plus lente que dans le 1er tome, mais réussi à maintenir le suspens qui me pousse à vouloir connaitre la suite.

J’ai donc largement apprécié ce 2ème volume, et il me tarde de m’acheter les autres Rire

Logo Livraddict

Les Mondes d’Aldébaran, saison 1 : Aldébaran, tome 1 : La catastrophe

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 1994 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 48 | Prix : 11€99

BD-aldebaran01

La planète Aldébaran est coupée de tout contact avec la Terre depuis un siècle. Les habitants d’Arena Blanca, un petit village de pécheurs, y mènent une vie paisible, loin du pouvoir tyrannique exercé par l’Église et l’Armée. Jusqu’au jour où toutes sortes de signes étranges semblent annoncer une catastrophe. Un énorme poisson des hauts-fonds vient mourir sur la plage, tandis que la mer se vide de ses poissons habituels, avant de se solidifier et d’avaler un bateau. Et la catastrophe arrive, sous la forme d’un monstre marin qui engloutit le village sous une substance gluante. Ce monstre, qui change de forme et de comportement selon son humeur – généralement mauvaise – intéresse beaucoup de gens : Driss Shediac, un étranger énigmatique qui a essayé de prévenir les habitants, mais personne ne l’a cru. La jolie journaliste Gwendoline Lopes et surtout, l’inquiétant prêtre Loomis dans son dirigeable militaire. Parmi les rares survivants, Marc et Kim, deux adolescents qui s’entendent comme chien et chat, décident de partir pour Anatolie, la capitale, et d’y recommencer leur vie à zéro.

 


Haaa !!! Voilà une BD que je souhaitais relire depuis longtemps ! Elle m’a été offerte par ma chérie pour mon anniversaire avec le 2ème tome La blonde. Je les ai dévorées en quelques jours !

Il faut que je précise que l’histoire cette saga des Mondes d’Aldébaran se répartie en plusieurs mondes.
On a tout d’abord le monde d’Aldébaran en 5 volumes, suivit par le monde de Bételgeuse en 5 volume également, suivit par le monde d’Antares en 4 volumes (pour le moment), et enfin deux volumes intitulés “Survivants : Anomalie quantiques”.
”Aldébaran”, “Bételgeuse” et “Antarès” sont dans un ordre chronologique vis-à-vis de l’histoire qu’ils racontent. En ce qui concerne “Survivants : Anomalie quantiques”, comme je ne les ais pas lu, je ne sais pas vraiment quand se déroule l’histoire (qui semble être avec d’autres personnages).

Mon avis

L’histoire :

Elle est tout simplement excellente ! On est dans de la SF pure, et diable qu’elle est efficace, et immersive. Tout un univers a été inventé, et brillamment inventé ! On se retrouve avec une faune et une flore complètement étrange, nouvelle.
L’histoire se passe donc sur une planète très éloignée de la Terre, autour de l’étoile d’Aldébaran. Cette planète porte le nom de l’étoile pour plus de simplicité. Elle est majoritairement constituée d’eau, avec des créatures marines très variées.
La population humaine, colonisatrice, se répartie sur les quelques continents où la vie n’est pas forcément facile. Une centaine d’année après la colonisation, la technologie apportée par les premiers colons n’est plus fonctionnelle ou se fait rare. Aucun contact avec la Terre n’a pu être établi, et aucun nouveau vaisseau en provenance de la Terre n’est venu.
Les colons sont livrés à eux-mêmes, depuis plus de cent ans. Et ils survivent bien, malgré un gouvernement plutôt tyrannique. Jusqu’au jour où une étrange créature marine vient s’échouer sur la plage d’un petit village, ce qui sera le commencement d’une série d’évènements tous plus bizarre les uns que les autres, dont certains dramatique.

Bref, c’est le genre d’histoire qui me plait beaucoup.

 

Les graphismes :

Les graphismes sont un peu particulier par contre. Il vous faudra peut-être un certains temps d’adaptation.
La première fois que j’ai ouvert cette BD, il y a plus de 4 ans, j’ai été très surpris. Mais il ne m’a fallu que peu de temps pour m’y faire.
Si jamais au bout de quelques pages les dessins vous gênent beaucoup, essayer encore une dizaine de page car l’histoire, et l’imagination de l’auteur valent vraiment l’effort.
On constate aisément que malgré un style particulier, les dessins sont très riches en détails, très riche d’imagination ! Tout un monde a été créé : créatures, plantes, arbres…

 

Pour conclure, j’ai pris énormément de plaisir à relire cette BD, qui montre un monde inconnu, avec une population attendant des nouvelles de la Terre sans en recevoir et évoluant dans l’espoir d’en recevoir un jour. On est clairement dans de la Science-Fiction comme je l’aime !

Logo Livraddict

END, tome 1 : Elisabeth

Auteurs : Barbara Canepa & Anna Merli | Éditions : Soleil |
Paru en : 2012 | Genre : Bande Dessinée | Planches : 56 | Prix : 14€30

couv53274846_thumb[1]

“Si le monde autour de vous jamais ne changeait.
Si le murmure du vent et le balbutiement de la pluie indéfiniment se répétaient.
Si le silence souverain régnait jusqu’à ce que l’invisible finisse par vous appartenir…
Tel est mon univers.
Un monde où la berceuse du temps a cessé sa complainte.
Un monde anémié où les âmes perdues trouvent enfin la paix dans leurs mausolées solennels et sans âges.
Je suis âgée de 13 ans.
Mon nom est Elisabeth.
Mes cheveux sont blancs comme la vie.
Mourir est votre seule chance de me rencontrer.”


Mon avis

Voilà encore une BD empruntée à ma copine qui est surprenante. Il s’agit d’un premier tome sur une série qui devra à terme en compter trois.

L’histoire :

Que dire si ce n’est que c’est très mystérieux ! Pour le moment on ne sait pas grand chose sur ce qui est arrivé à Elisabeth, hormis qu’elle est morte. Que lui est-il arrivé ? Comment ? Pourquoi ? Telles sont les questions qu’on se pose encore à la fin de la BD. Mais même si on ne connait pas encore ces réponses, l’intrigue est fait de telle manière qu’on est captivé, et notre curiosité est piquée au vif, par tout un tas d’évènements, de situations qui bâtissent un contour à l’histoire dont on commence à en discerner le cœur.
L’intrigue est relativement corsée à suivre, à cause, je pense, des évènements tous plus énigmatiques les uns que les autres. Le suspens est donc bien maintenu tout au long de la BD qui est axée essentiellement sur le personnage d’Elisabeth.

Les graphismes :

Les graphismes sont tout simplement magnifiques ! Superbes ! Les oiseaux paraissent réels, comme plein d’autres objets/animaux… C’est un vrai régal pour les yeux.

Cette BD m’a donc bien séduit, et j’ai pris grand plaisir à la lire. Ce n’est toutefois pas un coup de cœur, mais le prochain volume pourrait le devenir. J’attends donc la suite avec impatience.


Logo Livraddict

Luuna – Tome 1 à 7

Auteurs : Nicolas Keramidas | Éditions : Soleil |
Paru en : 2002 à 2012 | Genre : Bande Dessinée | Planches : 46 | Prix : 13€95

Dans les légendes indiennes, la tribu mythique des Paumanoks était le lien entre le monde des dieux, celui de la nature et le monde des hommes. Luuna, la fille du grand Sachem des Paumanoks, est heureuse: cette nuit, elle va enfin rencontrer son totem. L’initiation peut commencer. Mais le destin prend parfois des routes tortueuses !

Luuna01Luuna02Luuna03Luuna04Luuna05Luuna06Luuna07


Mon avis

Voilà une série qui trônait dans le bibliothèque de ma chérie et qui ne demandait qu’à être lue. C’est maintenant chose faite.

L’histoire :

Tout au long de la série, on suit Luuna, une Paumanok qui entre dans l’âge adulte et doit chercher son totem dès le premier tome. Par la suite, elle devra aller à la rencontre de diverses difficultés en allant à la recherche d’un peuple qui pourra l’aider à lever la terrible malédiction pesant sur elle.
Une histoire de dualité entre le bien et le mal qui commence bien. C’est vraiment très sympa sur les 4 premiers tomes, mais cela devient un peu moins intéressant après. Cependant, on reste scotché aux BD qu’on veut vraiment lire pour connaitre la suite.
Le dernier tome reste cependant bien en-dessous du début de la série. Je trouve que le mysticisme prend une trop grande part dans l’histoire et gâche un peu ce qui avait été fait au début de la série. Néanmoins, j’ai quand même pris du plaisir à lire ces 7 volumes.

Les graphismes :

Le style graphique du dessinateur est un petit peu particulier, mais je m’y suis très vite fait. Le trait est net et l’image bien détaillée. Les couleurs sont vraiment belles. Toute la série est du même niveau. C’est donc un régal pour les yeux Rire

 

Pour conclure, c’est une série vraiment très sympathique à lire, mais dont les tomes ne se valent pas tous.

Logo Livraddict

Zombies, Tome 0 : La mort et le mourrant

Auteurs : Olivier Peru, Luciano Alberto Leoni | Éditions : Soleil (Anticipation) |
Paru en : 2012 | Genre : Bande Dessinée | Planches : 46 | Prix : 13€95

zombies0Résumé du tome :
LA CONTAGION NE FAIT QUE COMMENCER… NE RÉSISTEZ PAS, VOUS SEREZ MORDU TÔT OU TARD.

Rien n’arrête les morts qui marchent. Ville par ville, ils avancent et dévorent les vivants. La pandémie qui a emporté les pays pauvres se répand maintenant sur le reste du monde. Cependant, les nations développées ne prennent pas la réelle mesure du danger. LaPointe, acteur canadien de série B, pour qui le futile a meilleur goût que l’essentiel, poursuit son existence comme si de rien n’était. Invité d’honneur à un festival de cinéma d’horreur, il se retrouve piégé en Russie. Seul en territoire zombie, il comprend qu’il n’a rien d’un héros quand la réalité rejoint la fiction. Avoir tué des centaines de zombies0extraitmort-vivants dans des films ne le rend pas meilleur qu’un autre. Aujourd’hui, plus de scénario, de doublures ou de trucages. Pourtant il doit jouer le rôle de sa vie : Celui de sa survie.


Mon avis

Après avoir offert ce nouveau tome de Zombies à ma chérie, j’ai enfin pu le lire. Tout commence avec un joli clin d’œil à une de mes série préférée, The Walking Dead, avec en première planche quelques images de la fin d’un film se concluant avec le nom des trois personnages principaux de la série citée précédemment.
J’ai trouvé ça fort sympathique et des plus inattendu Sourire Ca m’a fait bien sourire.

Qu’en est-il de l’histoire de cette BD ? Et bien, le scénario est toujours aussi immersif, ce qui est aidé par les dessins toujours aussi jolis, bien que le dessinateur ait changé. (On remarque d’ailleurs assez rapidement que ce n’est pas Sophian Cholet qui a dessiné.) Cette BD nous explique, ou plutôt, donne des éléments d’explications de comment l’infection s’est répandue dans le monde, et plus précisément dans le monde d’un nouveau personnage principal, Serge Lapointe, acteur de série B. Attention, ce personnage principal n’est pas le même que celui des tomes 1 et 2. On le voit donc au bord de la panique, en proie à des choix difficiles, à de l’indécision, puis à des remords.
Quoiqu’il en soit, cette nouvelle histoire ne pose que quelques bases de ce qui suivra, en expliquant brièvement la progression de la maladie touchant l’espèce humaine, en zoomant sur Serge Lapointe. Il est dommage qu’on n’en sache pas plus sur l’origine exacte de la maladie, et sur la chronologie de son expansion. Je regrette aussi le changement de dessinateur, même si les dessins de ce tome 0 sont tout aussi jolis que ceux des tomes 1 & 2.

Pour conclure, cette BD se lit avec plaisir. Une fois finie, on en redemande ! Viiiiiite, le tome 3 !!

zombies0b

Zombies, Tome 1 & 2

Auteurs : Olivier Peru, Sophian Cholet, Simon Champelovier | Éditions : Soleil (Anticipation) |
Paru en : 2010 & 2011 | Genre : Bande Dessinée | Planches : 46 | Prix : 13€95

zombies1Résumé du tome 1 :
LE FACE-À-FACE MORBIDE ENTRE HUMAINS ET ZOMBIES.

L’être humain ne règne plus au sommet de la chaine alimentaire. Les zombies lui ont volé sa place et rien ne semble pouvoir les arrêter. Est-ce la fin de l’humanité ? Pas sûr… pour certains ce n’est qu’un recommencement.
Sam a fui les grandes villes et laissé sa fille derrière lui. Pourtant, maintenant que silence et désolation règnent sur les États-Unis, il la croit toujours en vie… Il doit la retrouver, il ne survivra qu’ainsi.

 

 

zombies2Résumé du tome 2 :
LE FACE À FACE MORBIDE ENTRE ÊTRE HUMAINS ET ZOMBIES

Des mois après la contagion, le mot vivre est devenu obsolète, survivre l’a remplacé. L’avenir ne se conjugue qu’entre de nouvelles tragédies. Pourtant, Sam et la caravane de bateaux menée par Lapointe ne perdent pas espoir. À chaque fois qu’ils tuent un zombie ou qu’ils sauvent une vie, ils entretiennent le rêve d’un monde nouveau… Mais une rumeur silencieuse, affamée et mortelle vient vers eux, une nation de morts est en marche. Les zombies ne rôdent plus sans but, ils semblent animés d’une volonté unique et avancent tous dans la même direction. Celle des survivants.
97 % MORT – 2 % VIVANT – 1 % NE SE PRONONCE PAS (ENCORE)


Mon avis

J’ai découvert cette BD à la fête du livre 2011 de Saint-Etienne alors que j’attendais une dédicace d’un volume du Donjon de Naheulbeuk. J’ai vu une pile de BD avec des zombies en couverture et avec un titre plus que parlant. Je décide de feuilleter la BD pour voir ce qu’il en est, et je tombe fan de la BD ! Mais je pense alors que ma copine aime bien les histoires de zombies. Je décide alors de lui offrir le 1er tome de cette série. Et comme il y avait aussi Sophian Cholet, le dessinateur, j’en ai profité pour la lui faire dédicacer.

dedicaceZombiesCecile

Magnifique dédicace, n’est-ce pas ? Voir Sophian Cholet dessiner sous mes yeux cette dédicace (voir ici pour plus de photos).

Bref, qu’ai-je pensé de ces deux BDs ?

D’abord, niveau scénario, on va dire que ca reste assez classique, mais avec une identité propre. J’ai eu un peu peur qu’après avoir vu la série TV The Walking Dead je retrouve les mêmes choses dans la BD, mais non, il n’en est rien. Bon d’accord, qui dit zombies, dit forcément des morts-vivants qui déambulent dans les rues et cherchent à tuer les vivants. Mais dans cette BD il y a  un petit quelque chose de plus qui fait que j’ai bien accroché.

Niveau dessin, et bien là c’est de toute beauté ! Le trait est net, très détaillé et très recherché. C’est très agréable à regarder et à lire. Les couleurs sont très bien choisies et collent parfaitement à l’ambiance voulue par le scénario. L’avenir de l’humanité est assez sombre et sanglant, et cela est parfaitement traduit par les graphismes.

Bref, cette BD est pour moi un coup de cœur, comme pour ma copine qui l’a elle aussi bien aimé. Elle a d’ailleurs très rapidement acheté le 2ème tome.

Si vous aimez les histoires de zombies, foncez sur cette BD. Si vous ne connaissez pas, foncez également, elle vaut la peine d’être achetée et lue. Si vous n’aimez pas… et bien… si vous pouvez vous la faire prêter Rire sinon il reste une interview d’Olivier Peru disponible ici : http://www.tuezlestous.com/2010/05/zombies-interview-3095/.

Anna's bookshelf

Blog de mes découvertes littéraires.

Citalivres...

"Travailler moins pour lire plus"