Archives de Catégorie: Livres par genres

Les Écriveurs, tome 1 : La Cité lumineuse

Auteurs : Frédéric Mars | Paru en : 2012 | Format : Broché | Pages : 340 |
Prix : 14€95 | Éditions : Baam!

les-ecriveurs

 


Les habitants de Hometone vivent en retrait de la société. Ils n’ont aucun contact avec l’extérieur et les cendres disséminées par le volcan de l’île les rendent invisibles aux yeux de l’humanité. La raison ? Lara Scott va vous l’expliquer !
La marche du monde se décide à Hometone, de même que votre sort ou celui de vos enfants. Tout est Écrit là-bas, au sens propre comme au figuré… car si vous lisez ceci, c’est que Lara en a décidé ainsi !

 

 


Je voulais lire un autre livre avant de reprendre les aventures d’Elena dans Les Bannis et les Proscrits, et ma chérie venait de me lire le résumé de ce livre après avoir vu ensemble le film “L’agence” qui a à peu près le même thème que le livre Les Écriveurs. Du coup, je me suis laissé tenté par la lecture de ce petit livre.

Mon avis

Ce livre se lit très vite, ce qui est normal pour un livre jeunesse. Le style d’écriture de l’auteur est simple, efficace, très bien tourné. J’ai vraiment aimé lire ses lignes.
L’histoire de ce roman est quand même atypique, on ne voit pas souvent ce thème. C’est original et bien pensé. Il y a souvent du suspens, même si parfois les évènements s’enchainent de manière prévisible.
J’ai constaté qu’il n’y a pas beaucoup d’action, qu’il n’y a pas tellement de choses qui se passent, mais je pense que c’est parce qu’il s’agit d’un roman jeunesse.
Cependant, l’histoire est racontée de telle sorte que j’ai été tenu en haleine assez rapidement, et je voulais connaitre la suite, au point d’éteindre la lumière quand je ne pouvais vraiment plus laisser mes yeux ouverts. Bref, le livre est très addictif !

J’ai donc bien aimé ce livre, rafraichissant, rapide à lire, au style d’écriture recherché, mais simple. Ce n’est pas vraiment un coup de cœur, mais presque. Je pense que les prochains tomes le seront, car, à mon avis, ce 1er tome, est plus une grosse introduction à ce qu’il va se passer après.
J’espère que le tome 2 sera publié rapidement Sourire

En tout cas, je vous conseille vivement de lire ce livre.

Logo Livraddict

Publicités

L’Héritage, tome 4

Auteurs : Chistopher Paolini | Paru en : 2012 | Format : Broché | Pages : 900 |
Prix : 22€90 | Éditions : Bayard Jeunesse

eragon4Il n’y a pas très longtemps, Eragon, le tueur d’Ombres, dragonnier, n’était qu’un pauvre garçon de ferme, et son dragon, Saphira, seulement une pierre bleue dans la forêt. Maintenant, le destin d’un peuple entier repose sur leurs épaules.
De longs mois d’entraînements et de batailles ont rapporté des nombreuses victoires et de l’espoir, mais ils ont causé aussi des pertes déchirantes. Et puis, la réelle bataille n’a pas encore eu lieu : ils doivent affonter Galbatorix. Quand ils le ferront, ils devront être assez fort pour le vaincre. Et s’ils ne le peuvent pas, personne ne le pourra. Il n’y aura pas de seconde chance.
Le dragonnier et son dragon sont allés plus loin que personne n’aurait pu l’espèrer. Mais peuvent-ils renverser le roi maudit et restaurer la justice en Alagaësia ? Et dans ce cas, quel en sera le prix ?


J’ai lu ce livre en fin d’année dernière (2012), et je n’avais pas eu le temps de le chroniquer. Je me rattrape maintenant Clignement d'œil

Mon avis

Haa !!!! Eragon, Saphira, quel bonheur de les retrouver ! Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu leur aventures, attendant avec impatience le 4ème et dernier volet de cette saga qui m’a tenue en haleine tout du long.
Ce dernier tome est très abouti, très riche en évènements, à couper le souffle même !
J’ai lu les 3 premiers tomes deux fois, et je connaissais bien les personnages. Je n’ai donc pas eu de soucis à reprendre le fil de l’histoire, même si quand même, j’ai relus les dernières pages du 3ème tome. Ce fut d’ailleurs un grand plaisir de revoir mes personnages préférés dans de nouvelles aventures, enfin nouvelles, pas tant que ça, puisqu’en fait dans ce 4ème tome, c’est le dénouement de tout ce qu’il s’est passé avant.

Tout au long du roman j’ai été scotché aux pages ! Je ne pouvais plus du tout m’en détacher tant j’avais envi de connaitre la suite ! Le livre est vraiment addictif.

Le style d’écriture (ou plutôt de la traduction) est vraiment fluide et agréable à lire, dans la lignée des précédents tomes. J’aime particulièrement ce style, et je pense que je relirais un jour ces romans en VO.

La fin… La fin !! Majestueuse. Bien que j’aurais aimé que… et que… (Non je ne dirais rien, il faut impérativement vous laisser la surprise de découvrir ce qu’il se passe dans et à la fin de ce roman). J’ai vraiment eu un pincement au cœur quand j’ai lu les dernières pages du livres… Rare sont les séries/romans pour lesquels j’ai eu ce genre de pincement au cœur et même les yeux un peu humide de laisser les personnages à la fin de leur histoire contée… Je peux donc vous dire que ce dernière tome est de loin le meilleur que j’ai lu de la saga. C’est donc un énorme coup de cœur !

J’attends maintenant que l’auteur continue à écrire dans ce superbe et vaste univers qu’il a créé (comme il l’a sous entendu à la fin du livre, dans les remerciements).

Logo Livraddict

Twilight, tome 1 : Fascination

Auteurs : Stephenie Meyer | Paru en : 2006 | Format : Paperback | Pages : 434 |
Prix : £7,99 | Éditions : Atom

Twilight1When 17 year old Isabella Swan moves to Forks, Washington to live with her father she expects that her new life will be as dull as the town.
But in spite of her awkward manner and low expectations, she finds that her new classmates are drawn to this pale, dark-haired new girl in town. But not, it seems, the Cullen family. These five adopted brothers and sisters obviously prefer their own company and will make no exception for Bella.
Bella is convinced that Edward Cullen in particular hates her, but she feels a strange attraction to him, although his hostility makes her feel almost physically ill. He seems determined to push her away – until, that is, he saves her life from an out of control car.
Bella will soon discover that there is a very good reason for Edward’s coldness. He, and his family, are vampires – and he knows how dangerous it is for others to get too close.


La aussi, j’ai lu ce livre en fin d’année dernière (2012), et je n’ai pas eu le temps de le chroniquer. Je me rattrape maintenant Clignement d'œil

Mon avis

Pour commencer, il faut que je vous dise qu’il s’agit de mon premier livre en anglais. J’ai eu quelques petites difficultés avec certaines phrases et certains mots de vocabulaire, mais dans l’ensemble c’est une lecture qui se fait sans trop de soucis, même pour moi qui ne maitrise pas super bien l’anglais (merci quand même aux séries TV en VOstVO Sourire).
Par contre, j’ai été impressionné par le temps mis pour lire une page ! Vu que je n’avais jamais lu de livre en anglais, et que du coup je n’avais pas l’habitude, ça me prenait un temps fou pour lire un chapitre… Du coup, il m’a fallu bien plus de temps pour lire ce livre que ce que je n’ai mis pour lire le même nombre de pages en français (et je ne suis pas quelqu’un qui lit super vite en français).

Il faut aussi que je vous dise que j’ai lu ce livre après avoir vu et aimé le dernier film de la saga. Juste le dernier film que j’ai bien aimé… Les autres, et bien… J’ai vraiment pas accroché, pas aimé du tout, trop mou, bref, pas mon style. Alors pourquoi avoir lu ce 1er tome de Twilight si je n’avais pas aimé le film ?
Et bien, c’est pour en savoir plus sur l’univers, et surtout parce que ma chérie m’a assuré que les livres étaient bien bien mieux que les films.
Verdict ?

 

Et bien, je dois avouer, que j’ai plutôt bien aime ce 1er tome. Dans l’ensemble, le récit est bien construit, et le mythe des vampires est vraiment exploité en tant que prédateurs ultimes. C’est vraiment bien pensé, et très rafraichissant (pour moi qui ai vu tous les Buffy et plein d’autres films de vampires, comme Van Hellsing, les Underworld…).
Bon, je n’ai pas tout aimé dans ce livre… Tout ce qui concerne Bella à proprement parlé, et surtout ce des histoires de cœur, m’a assez ennuyé. Le début du livre est assez mou, les quelques passages avec les vampires sont plus dynamique, et j’aime déjà mieux. La fin est vraiment mieux, bien plus d’action et de mouvements.

Toutefois, malgré ces passages mous, je n’ai pas pu décrocher du livre… Je voulais connaitre la suite.

Je pense que je continuerais cette série, en compte goutte je pense Sourire, et j’espère que j’arriverais à finir le second tome, car ma chérie me dit d’avance qu’il s’agit de moins bon de tous.

Donc belle surprise pour moi, sans être cependant un coup de cœur.

Logo Livraddict

Les Bannis et les Proscrits, tome 4 : Le Portail de la Sor’cière

Auteurs : James Clemens | Paru en : 2012 | Format : ePUB (2390 ko) | Prix : 4€99 |
Éditions : Milady

Les Bannis et les Proscrits, T4 Elena et son armée de hors-la-loi ont vaincu les suppôts du mal qui occupaient l’île de Val’loa et déverrouillé les secrets mystiques du Journal Sanglant.
Mais durant la bataille, l’infâme Seigneur Noir a mis en place les portails du Weir auxquels il puise l’essentiel de son pouvoir. Pour les trouver et les détruire, les alliés d’Elena embarquent pour de dangereuses destinations à bord de vaisseaux aériens. Sur la route, les jumeaux Mogweed et Fardale espèrent briser la malédiction qui les a privés de leur don de métamorphose, et Joach, le frère d’Elena, doit échapper aux requins des sables pour devenir maître de son pouvoir élémental, tandis que d’autres compagnons filent vers le fabuleux royaume elfique de Fort Tempête.
Aucun des rebelles ne reviendra indemne, certains n’en reviendront même pas du tout. Elena elle-même, dans l’antre de son ennemi juré, parviendra-t-elle à découvrir l’identité du Seigneur Noir ?”


Précision sur la version que j’ai lu : c’est la version ePUB d’immateriel.fr convertie en .AZW3 avec Calibre pour mon Kindle PaperWhite. (d’ailleurs, vive Calibre pour les eBooks Rire).

 

Mon avis

Cette fois-ci, je n’ai pas alterné les livre entre le tome 3 et celui là. J’ai directement enchainé ce 4ème tome, tellement je ne pouvais pas attendre.

Le livre commence avec Elena assise sur son trône et devant prendre des décisions quant à leur poursuite du combat contre les forces du Gul’gotha. La magie est omniprésente dans ce tome, qu’elle soit des plus sombre ou pas. De nouvelles créatures font leur apparition.

Dans ce livre, on va se retrouver à suivre les différents groupes formés pour partir à l’assaut des 4 portails du Weir. Ces histoires sont toutes très prenantes et pleines de rebondissements et d’action. C’est très bien réussi, même si on a à chaque changement un petit pincement au cœur de perdre de vue notre groupe auquel on s’est attaché pendant un certains nombre de pages.

Ce tome est pour moi l’un des plus intéressant de la série. Les personnages grandissent encore dans leur personnalité, certains avouent enfin leurs sentiments !
Et cerise sur le gâteau, on retrouve un personnage que l’on croyait mort ! (je n’en dis pas plus). Amour, trahison, détresses, pertes sont omniprésents dans ce roman !
On apprend davantage d’informations sur ce qu’est le Weir, même si pleins de questions sont sans réponses.
On apprend aussi pas mal de chose sur les Elfes, et la famille de Méric. C’est vraiment intéressant de voir les Elfes décrits de cette manière.

Tout ce que l’auteur a tisser comme toile représentant l’intrigue commence à prendre forme, et en resserrant les mailles de cette toile, les éléments prennent leur place dans ce grand échiquier qu’est le monde de “Les Bannis et les Proscrits”.

Haa !! La fin est déjà arrivée… Bon et bien, il va falloir que j’attaque la suite… mais en même temps, je veux la savourer… Je vais peut être lire un petit livre avant de me lire le 5ème tome…

Gros coup de cœur encore une fois !

Les Bannis et les Proscrits, tome 3 : La Guerre de la Sor’cière

Auteurs : James Clemens | Paru en : 2012 | Format : ePUB (2815 ko) | Prix : 4€99 |
Éditions : Milady

Les Bannis et les Proscrits, T3

 

La magie sanglante est un pouvoir ravageur…
La jeune Elena le tient entre ses mains – et bien plus encore. Car le sort de tout Alaséa dépend du Journal Sanglant, un puissant talisman forgé cinq siècles plus tôt. Seuls les secrets contenus dans ses pages permettront à Elena de vaincre le maléfique Seigneur Noir. Malheureusement, le Journal Sanglant est caché à Val’loa, la cité légendaire sur laquelle règne Shorkan, le bras droit du Seigneur Noir.
Pour s’en emparer, Elena aura bien besoin de ses compagnons, dont le guerrier manchot Er’ril, le seul homme qui sache comment en déverrouiller les protections magiques, ou encore son dragon Ragnar’k…”

 


J’ai encore pu profiter d’une l’opération Bragelonne !! Cette fois-ci, il s’agissait de l’opération 300K de Bragelonne (voir J1 ; J2 ; J3) pendant laquelle j’ai pu acheter le 3ème tome de la série Les Bannis et les Proscrits pour 0€99 !
Comme Bragelonne a indiqué ne plus vouloir refaire de telles opérations, je n’ai pu résister à l’envie d’acheter le tome 4 et le tome 5 qui n’étaient pas en promotion : il m’en aura couté 4€99 l’un.
Précision sur la version que j’ai lu : c’est la version ePUB d’immateriel.fr convertie en .AZW3 avec Calibre pour mon Kindle PaperWhite. (d’ailleurs, vive Calibre pour les eBooks Rire).

 

Mon avis

En commençant ce 3ème tome, on trouve encore l’avertissement de l’auteur quant au contenu de ce qui suivra, un peu différent cependant des 2 tomes précédents. C’est toujours aussi sympa à lire.
Dès le début du roman (chapitre 1), on est dans l’ambiance de l’univers qui entoure Elena. On se demande ce qui va arriver vu la fin du 2ème tome !

Tout au long de ce roman on suivra les différents protagonistes (qui commencent à être nombreux) au travers de leurs aventures respectives qui ont toute en point commun Elena et la sauvegarde de l’Alaséa. Le but ultime de ce roman est la reprise de Val’oa.

J’aime décidément bien cette série, où on voit maintenant grandir l’histoire d’amour entre Elena et Er’ril. Ce dernier détient le secret pour retrouver le journal sanglant, mais les forces obscures du Gul’gotha ne vont pas rester en reste : Shorkan et le mage noir Greshim vont causer bien des ennuis à nos personnages.
C’est la guerre ! Des personnages meurent, d’autres survivent. Les survivants ne sont pas indemnes, loin de là ! Elena, Joach ont eu de gros dommages.

On découvre dans ce livre les Dre’rendi, peuple des océans, et leur liens avec les me’rais, ainsi que la prophétie qui les lient.

Il y a quelques passages un peu long dans ce livre, cependant, il est riche en informations et en révélations. Les personnages prennent du galon, et cela les rend encore plus attachants.

Encore un coup de cœur Sourire
Maintenant, place à la suite Tire la langue 

Les Mondes d’Aldébaran, saison 2 : Bételgeuse, l’Intégrale

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 2006 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 230 | Prix : 39€

BD-Bételgeuse-Intégrale

En plein désert, une jeune fille traquée par les militaires leur échappe grâce aux relations particulières qu’elle entretient avec les Iums – de jolies bestioles mi-phoques mi-pingouins (un petit côté « smoking ») qui, Dieu sait pourquoi, la protègent..
Par ailleurs, les Iums intéressent énormément Leilah Nakad, qui étudie discrètement leurs us et coutumes. Mais Leilah est rongée par un terrible remords : sept ans plus tôt, elle commandait un vaisseau qui, transportant trois mille jeunes gens venus vivre sur Bételgeuse, continue de tourner vainement dans le ciel..
En effet, tous les voyageurs du Konstantin Tsiolkowski sont morts congelés dans leurs caissons d’hibernation. Sauf Hector Albornoz et Inge de Vries, toujours vivants, mais abandonnés sans espoir de retour sur ce tombeau volant.
Pendant ce temps, sur Aldebaran, Driss et Alexa préparent une expédition dans le but de découvrir quel genre de problème a pu rencontrer la mission Bételgeuse : peut-être encore une bizarrerie.

 

BD-Bételgeuse-t1BD-Bételgeuse-t2BD-Bételgeuse-t3BD-Bételgeuse-t4BD-Bételgeuse-t5


Mon avis

Voilà le 2ème cycle des mondes d’Aldébaran : Bételgeuse. Voulant à tout prix la suite, après avoir fini le 1er cycle sur Aldébaran, me voilà en quête des volumes de Bételgeuse. Je me rends donc dans ma librairie avec ma copine, et là, elle me trouve les 5 volumes de cette série en une grosse intégrale. Le tout pour 39€ alors qu’un volume à lui tout seul vaut bien 12€99… Après un petit calcul rapide, je me dis que cette intégrale est pour moi Rire Paf, achetée.

Je me suis fait les 230 pages en quelques jours !

On découvre ici une nouvelle planète : Bételgeuse, sur laquelle vivent les rescapés d’un vaisseau Terrien de colonisation. Car là aussi, il y a eu des soucis avec la colonisation. A peine arrivée sur la planète, que leur vaisseau s’est détraqué, et a tué presque la totalité des colons. Les survivants vivent sur la planète presque désertique, contrairement à Aldébaran. Ici, seul un grand canyon est verdoyant, avec là également, des créatures impressionnantes, dangereuses, et une en particulier très intelligente : les Iums.

Sur cette planète, une sorte de dictat s’est créé dans un groupe pour la survie de la population, tandis que l’autre groupe reste plus démocratique.

Tout au long des 5 BD que compose ce cycle, on est pris par l’histoire et les dessins encore magnifiques. On retrouve même nos personnages du 1er cycle, dont Kim qui va mener une expédition de secours, car la Terre (et Aldébaran) n’ont plus eu aucunes nouvelle de la colonisation de Bételgeuse depuis que le vaisseau est tombé en panne.

La mission de sauvetage va forcément mal se dérouler, et Kim devra user de tous ses talents pour réussir là où tout semble perdu.

On aura droit aussi dans cette histoire à de nombreuses révélations sur ce que sont les Mantrisses (quoi, un pluriel… ? Je n’ai rien dit, lisez les BDs Clignement d'œil). Kim découvrira et vivra même quelque chose de surprenant. Dans ce cycle, tout peut arriver… Cela va de la mort de personnages à de moment complètement inattendu, à des apparitions surprenantes.

Je l’ai déjà dit, mais j’insiste, les dessins sont encore à la hauteur de l’histoire, et totalement immersifs. Le bestiaire et la flore inventé par l’auteur est tout simplement prodigieux.

Petit bonus de ma version Intégrale : j’ai à la fin des esquisses de divers animaux rencontré dans le cycle, avec les différents essais pour la couverture du dernier tome, L’autre.

 

C’est donc encore un coup de coeur !

Pour vous qui aimez la SF, ces BDs sont incontournables ! Vous ne serez pas déçus.

 

Logo Livraddict

Les Mondes d’Aldébaran, saison 1 : Aldébaran, tome 5 : La créature

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 1998 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 48 | Prix : 11€99

BD-aldebaran05

Le dirigeable échoué à la cime des arbres, le groupe n’a d’autre choix que de traverser les très dangereux marécages. Malheureusement, le groupe est séparé et Kim et Marc se retrouvent seuls en compagnie de Ling Li, blessée. Par chance ils sont rapidement rejoint par Alexa et peuvent à nouveau reprendre leur marche vers la mer. Mais ils sont finalement retrouvé par le gouverneur et le père Loomis qui les forcent à se rendre au lieu de rencontre avec la Mantrisse.


Mon avis

Voilà le 5ème et dernier tome du premier cycle d’Aldébaran. L’histoire touche à sa fin. Enfin pas tout à fait, car les aventures de Kim et de ses compagnons se poursuivent dans le 2ème cycle, Bételgeuse.

Durant leur fuite, le dirigeable s’écrase dans une zone très dangereuse, la plus dangereuse, d’Aldébaran. Le groupe est séparé. Puis capturé par l’affreux Loomis. Mais, c’est sans compter la grande intelligence de la Mantrisse.

Voilà un volume de conclusion dans lequel on rencontre enfin la Mantrisse, et dans lequel on apprend encore deux ou trois petits détails.

Que dire sur ce cycle que je n’ai pas encore dit… Une histoire de pure SF en BD superbement réussie, avec des images et des dessins tous plus magnifiques les uns que les autres.
Bref, j’ai adoré !!

Viite, la suite, car même si c’est la fin de l’histoire sur Aldébaran…  le cycle suivant se déroule sur Bételgeuse, et nous y retrouveront nos personnages dans une nouvelle histoire.

 

Logo Livraddict

Les Mondes d’Aldébaran, saison 1 : Aldébaran, tome 4 : Le groupe

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 1997 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 48 | Prix : 11€99

BD-aldebaran04

Driss et Alexa décident de former un groupe pour partir à la rencontre de la Mantrisse. Ce groupe est constitué, outre Driss et Alexa, par Kim et Marc, Gwendoline Lopes, rencontrée au moment de la catastrophe d’Arena Blanca, Ling Li, amie de Gwendoline et Marc, José Cabral, qui avait aidé Marc et Kim lors de leur voyage, et Valdomiro Lopes, le père de Gwendoline et sénateur. Ils sont rejoints par Monsieur Pad et Kurt Volker, un opposant politique, qui leur apprennent qu’ils sont suivis. Mais un espion est découvert et sabote le dirigeable au-dessus de la zone des Grands marécages. Le dirigeable perd inexorablement de l’altitude.


Mon avis

Voilà le 4ème tome du premier cycle d’Aldébaran dans lequel on retrouve nos personnages en cavales, poursuivit par un gouvernement despotique qui ne leur veut pas du bien.

On apprend par Alexa et Driss qu’ils faisaient parti d’un groupe de la Mantrisse qui s’est peu à peu réduit. Ces derniers décident d’en former un nouveau afin de partir à la rencontre de la Mantrisse. Lors de leur périple, tout ne va pas se passer comme prévu, et ils vont êtres séparés, puis capturé.

Voilà un volume dans lequel on apprend enfin des choses capitale sur l’intrigue : la Mantrisse. Plein de détails se révèlent, et montre que la fin du cycle est proche.
Les images sont toujours sublimes et nous immerge totalement dans la faune et la flore locale. Quelle créativité !

En route pour le tome suivant.

Logo Livraddict

Les Mondes d’Aldébaran, saison 1 : Aldébaran, tome 3 : La photo

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 2001 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 48 | Prix : 11€99

BD-aldebaran03

Après trois ans dans des geôles sordides, Marc arrivera-t-il à élucider, une fois pour toutes, l’énigme de la planète Aldébaran ?

 


Mon avis

Voilà le 3ème tome du premier cycle d’Aldébaran dans lequel on retrouve Marc en prison après ce qu’il s’est passé dans le tome précédent. Il n’en sortira qu’avec l’aide de M. Pad. Cette suite est encore très sympathique à lire. On y découvre quelques petites nouveautés sur l’Univers d’Aldébaran sans vraiment tout comprendre : on a encore plein plein de questions !

Les dessins sont encore excellents et splendides, et nous immergent vraiment dans l’histoire pleine de rebondissement. C’est une belle réussite à nouveau.

Un conseil, avant de finir ce 3ème volume, procurez-vous le suivant ! Car la fin vous laissera un gout de “J’en veux encore !” tant c’est prenant.

Logo Livraddict

Les Mondes d’Aldébaran, saison 1 : Aldébaran, tome 2 : La Blonde

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 1995 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 46 | Prix : 11€99

BD-aldebaran02

Pour les colons terriens qui occupent la planète Aldébaran, tout semble planifié. Mais peu à peu des événements insolites se produisent. Sans nouvelles de la Terre, Aldébaran est isolée. Coupés de tout contact, les habitants d’Aldébaran doivent faire face à plusieurs bouleversements aux conséquences inquiétantes. Le danger principal semble venir de l’océan d’où surgissent des créatures monstrueuses et hostiles. Mais qui possède vraiment une explication à cette évolution aussi terrifiante qu’incontrôlable ? Marc et Kim, deux adolescents qui ont survécu à l’anéantissement de leur village, rejoignent la capitale, Anatolie, afin de trouver une réponse.

 


Mon avis

Dans ce 2ème tome, on va suivre nos héros dans de nouvelles péripéties. Marc et Kim continuent de subir les péripéties du destin. On les retrouve au début de la BD sur un bateau en direction d’Anatolie, mais cela ne durera pas…

On va voir de nouvelles manifestation de la créature marine qui a tant chambouler la vie de nos deux jeunes héros. De nouveaux personnages font leur apparitions, et les relations entre Kim et Marc évoluent. On passe de l’hostilité à une amitié avec un soupçon de complicité. En revanche, Marc reste toujours aussi naïf.

L’histoire est plus lente que dans le 1er tome, mais réussi à maintenir le suspens qui me pousse à vouloir connaitre la suite.

J’ai donc largement apprécié ce 2ème volume, et il me tarde de m’acheter les autres Rire

Logo Livraddict

Anna's bookshelf

Blog de mes découvertes littéraires.

Citalivres...

"Travailler moins pour lire plus"