Les Mondes d’Aldébaran, saison 1 : Aldébaran, tome 1 : La catastrophe

Auteurs : Leo | Éditions : Dargaud | Paru en : 1994 | Genre : Bande Dessinée |
Planches : 48 | Prix : 11€99

BD-aldebaran01

La planète Aldébaran est coupée de tout contact avec la Terre depuis un siècle. Les habitants d’Arena Blanca, un petit village de pécheurs, y mènent une vie paisible, loin du pouvoir tyrannique exercé par l’Église et l’Armée. Jusqu’au jour où toutes sortes de signes étranges semblent annoncer une catastrophe. Un énorme poisson des hauts-fonds vient mourir sur la plage, tandis que la mer se vide de ses poissons habituels, avant de se solidifier et d’avaler un bateau. Et la catastrophe arrive, sous la forme d’un monstre marin qui engloutit le village sous une substance gluante. Ce monstre, qui change de forme et de comportement selon son humeur – généralement mauvaise – intéresse beaucoup de gens : Driss Shediac, un étranger énigmatique qui a essayé de prévenir les habitants, mais personne ne l’a cru. La jolie journaliste Gwendoline Lopes et surtout, l’inquiétant prêtre Loomis dans son dirigeable militaire. Parmi les rares survivants, Marc et Kim, deux adolescents qui s’entendent comme chien et chat, décident de partir pour Anatolie, la capitale, et d’y recommencer leur vie à zéro.

 


Haaa !!! Voilà une BD que je souhaitais relire depuis longtemps ! Elle m’a été offerte par ma chérie pour mon anniversaire avec le 2ème tome La blonde. Je les ai dévorées en quelques jours !

Il faut que je précise que l’histoire cette saga des Mondes d’Aldébaran se répartie en plusieurs mondes.
On a tout d’abord le monde d’Aldébaran en 5 volumes, suivit par le monde de Bételgeuse en 5 volume également, suivit par le monde d’Antares en 4 volumes (pour le moment), et enfin deux volumes intitulés “Survivants : Anomalie quantiques”.
”Aldébaran”, “Bételgeuse” et “Antarès” sont dans un ordre chronologique vis-à-vis de l’histoire qu’ils racontent. En ce qui concerne “Survivants : Anomalie quantiques”, comme je ne les ais pas lu, je ne sais pas vraiment quand se déroule l’histoire (qui semble être avec d’autres personnages).

Mon avis

L’histoire :

Elle est tout simplement excellente ! On est dans de la SF pure, et diable qu’elle est efficace, et immersive. Tout un univers a été inventé, et brillamment inventé ! On se retrouve avec une faune et une flore complètement étrange, nouvelle.
L’histoire se passe donc sur une planète très éloignée de la Terre, autour de l’étoile d’Aldébaran. Cette planète porte le nom de l’étoile pour plus de simplicité. Elle est majoritairement constituée d’eau, avec des créatures marines très variées.
La population humaine, colonisatrice, se répartie sur les quelques continents où la vie n’est pas forcément facile. Une centaine d’année après la colonisation, la technologie apportée par les premiers colons n’est plus fonctionnelle ou se fait rare. Aucun contact avec la Terre n’a pu être établi, et aucun nouveau vaisseau en provenance de la Terre n’est venu.
Les colons sont livrés à eux-mêmes, depuis plus de cent ans. Et ils survivent bien, malgré un gouvernement plutôt tyrannique. Jusqu’au jour où une étrange créature marine vient s’échouer sur la plage d’un petit village, ce qui sera le commencement d’une série d’évènements tous plus bizarre les uns que les autres, dont certains dramatique.

Bref, c’est le genre d’histoire qui me plait beaucoup.

 

Les graphismes :

Les graphismes sont un peu particulier par contre. Il vous faudra peut-être un certains temps d’adaptation.
La première fois que j’ai ouvert cette BD, il y a plus de 4 ans, j’ai été très surpris. Mais il ne m’a fallu que peu de temps pour m’y faire.
Si jamais au bout de quelques pages les dessins vous gênent beaucoup, essayer encore une dizaine de page car l’histoire, et l’imagination de l’auteur valent vraiment l’effort.
On constate aisément que malgré un style particulier, les dessins sont très riches en détails, très riche d’imagination ! Tout un monde a été créé : créatures, plantes, arbres…

 

Pour conclure, j’ai pris énormément de plaisir à relire cette BD, qui montre un monde inconnu, avec une population attendant des nouvelles de la Terre sans en recevoir et évoluant dans l’espoir d’en recevoir un jour. On est clairement dans de la Science-Fiction comme je l’aime !

Logo Livraddict

Publicités

Publié le décembre 18, 2012, dans Bande dessinée, mangas et comics, Science fiction. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Anna's bookshelf

Blog de mes découvertes littéraires.

Citalivres...

"Travailler moins pour lire plus"

%d blogueurs aiment cette page :